Navigation


 Actualités en France


 Retour au forum

Citoyens Français   

Des économies pour le FN grâce au Parlement européen

@CitoyensFrOff | Publié jeu 10 Jan - 21:29 | 112 Vues

Le trésorier du Rassemblement national, Wallerand de Saint-Just, et le parti ont été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics fin octobre. Les juges d’instruction soupçonnent le parti d’avoir détourné les crédits collaborateurs des eurodéputés.

Après Marine Le Pen, Louis Aliot et Nicolas Bay, c'est au tour du trésorier du Rassemblement national et président du groupe RN au conseil régional d'Île-de-France, Wallerand de Saint-Just, d'être poursuivi dans l'affaire des assistants parlementaires européens. Le 23 octobre, il a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics. Le même jour, le RN, en tant que parti, a vu sa mise en examen requalifiée de complicité d'abus de confiance à complicité de détournement de fonds publics.

Motif : de 2009 à 2016, le Front national, devenu Rassemblement national, a donné à plusieurs de ses eurodéputés "des instructions afin qu’ils engagent en qualité d’assistants parlementaires des personnes occupant en réalité des emplois au sein du Front national", suspectent les juges d’instruction Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke. Le trésorier, lui, est soupçonné d’avoir préconisé et participé à ce système.

challenges.fr

À propos de l'auteur